Vous utilisez un navigateur obsolète. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour pouvoir utiliser le site Hopfab

Eco-responsabilité et artisanat

  • Évènements
23 nov. 2022

À l’occasion du Festival FAIRESPECTIVES organisé par le Campus Versailles pour mettre en lumière les métiers d’art et du patrimoine engagés dans la transition écologique, nous avons eu la chance d’animer avec Aude Augais, cofondatrice de Artisans d’Avenir, un atelier collaboratif d’1h30 pour réfléchir à l’apport et aux défis à relever par l’artisanat pour protéger l’environnement et contribuer à façonner une société plus durable. Autour de notre table, se sont rencontrés des artisans d’art et des professionnels travaillant avec des artisans. 

Alors que les questions liées à l’écologie et à la protection de l’environnement sont omniprésentes dans notre quotidien de citoyen, il nous a semblé intéressant de partager avec vous la synthèse de ces échanges passionnants.

L’artisanat s’inscrit par essence dans une démarche durable et écologique

Fabrication à la demande, fabrication locale, circuit court, création d’emplois, transmission de savoir-faire, la démarche vertueuse de l’artisanat n’est plus à prouver mais elle doit être mieux valorisée. Communiquer sur ses valeurs, ses partis pris, le temps long de la production et la démarche vertueuse de son atelier devient aujourd’hui une nécessité pour sensibiliser les clients à une démarche d’achat responsable et réduire l’impact des écarts de prix dans les prises de décision.

Les clients professionnels ont une responsabilité à valoriser leurs achats responsables plus que par des économies carbones

Le crédit carbone est devenu l’indicateur de référence des entreprises pour mettre en avant leurs démarches d’achats responsables. Pourtant peu d’artisans sont en capacité de calculer l’impact carbone de leur production et de leur activité. Les entreprises ont donc un rôle à jouer dans la promotion des impacts qualitatifs de leurs fournisseurs comme la proximité, les circuits courts, l’emploi, la formation, la gouvernance, la mixité… Au-delà des chiffres, il y a des démarches qui ont un impact concret et ces histoires pleines de sens méritent d’être racontées.

La formation aux matériaux propres et à l’éco-conception doit s’amplifier

Le design et le choix des matériaux sont les premiers leviers pour limiter l’empreinte carbone d’un projet. Pourtant force est de constater que dans les écoles la sensibilisation et la formation sur ces sujets restent trop souvent liées à la sensibilité des enseignants. Il est nécessaire de mettre en place des vrais programmes de formation sur l’éco-conception, les matériaux biosourcés, recyclés, de réemploi et les produits de finition écologiques pour permettre aux futures générations d’artisans d’être encore plus moteurs dans la transition.

Il est urgent de créer une boîte à outils dédiée à l’artisanat et l’écologie

Pour un artisan installé, il n’est pas toujours facile de faire évoluer sa pratique : manque de temps, manque de connaissance, prise de risque trop importante vis-à-vis de ses clients. Des ressources existent – comme par exemple les FDES (Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire) dans le domaine du bâtiment – mais elles sont rarement adaptées à la réalité de l’artisanat. Il est essentiel de donner les moyens aux ateliers de se saisir de ces sujets à travers une boîte à outils centralisant les bonnes pratiques et les bonnes ressources. Parmi les thématiques identifiées : l’impact carbone des matériaux, la traçabilité des matériaux, l’éco-conception, l’organisation des moyens de production, la valorisation…

Il y a encore tout à construire pour accompagner les artisans français dans leur démarche d’éco-responsabilité. Fidèle à nos valeurs d’accompagnement et de partage d’expérience nous souhaitons aller plus loin avec Hopfab.

Ce sujet vous intéresse ?