Vous utilisez un navigateur obsolète. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour pouvoir utiliser le site Hopfab.

Les enduits à la chaux

  • Matériaux et savoir-faire
17 mai 2021

 La chaux est connue depuis l’Antiquité, elle servait déjà à réaliser des mortiers pour la construction, des enduits et des badigeons.

Un enduit à la chaux c’est basiquement un mélange de chaux, de sable et d’eau. On le verra par la suite, on peut y ajouter beaucoup d’autres choses.

La chaux est obtenue par cuisson de pierres calcaires à 900°C. Une fois calcinées, ces pierres sont réduites à l’état de poudre, appelée chaux vive. La chaux vive est éteinte par trempage dans de l’eau puis déshydratée pour obtenir de la chaux aérienne.

Il est possible d’appliquer les enduits à la chaux sur à peu prêt tout type de support : pierre, béton, brique, plâtre, bois, placo plâtre ou autres composites tant qu’il est sain et stable.

Si le support à des imperfections, des fissures, des moisissures, il faudra au préalable le traiter.

L’application d’enduit se fait en minimum 3 passes :

  • La première appelée gobeti, c’est la base d’accroche. Elle est composée de chaux, d’eau et d’une forte charge en sable.
  • Au minimum 24h après, un enduit grossier va être appliqué par-dessus pour lisser la surface.
  • Enfin, vient la couche de finition, la couche décorative, celle qui va donner l’identité au mur.

Dans ce dernier mélange, l’artisan va pouvoir ajouter différentes charges, dont de la poudre de marbre, et autres matériaux fins tels que des sables de couleur, de fins agrégats de pierres, de verre, des particules métalliques, des fibres végétales.

La chaux est blanche mais il est également possible de colorer sa base avec des pigments et lui donner une infinité de teintes pour s’adapter aux différentes ambiances de vos projets.

Le décor peut également être amené par l’état de surface de la matière.

L’artisan va pouvoir travailler à l’aide d’outils la couche finale d’enduit pour créer des aspérités, des rythmes, des surépaisseurs ou au contraire réaliser des surfaces très lisses, mates ou brillantes, moirées ou homogènes selon la technique choisie.

Il est encore possible d’apporter un décor en sérigraphiant le mur avec un enduit à la chaux ou de peindre une fresque à l’eau de chaux colorée avec des pigments naturels.

En séchant, un vernis naturel appelé calcin, va se former à la surface de l’enduit grâce au dioxygène contenu dans l’air. La chaux réabsorbe une partie du Co2 qu’elle a libéré lors de sa production.

Les atouts de la chaux sont nombreux :

  • Elle ne dégage pas de COV
  • Elle est fongicide antifongique
  • Elle permet de libérer l’humidité des murs
  • Elle est à la fois étanche et respirant
  • Elle offre une base de décor infinie