Les luminaires acoustiques
04 novembre 2019
Matériaux et savoir-faire

Les luminaires acoustiques

Dans les bureaux et les restaurants, la question de l’insonorisation est de plus en plus présente. Architectes et designers cherchent des solutions pour améliorer le confort de tous. On assiste alors à un essor de cabines insonorisées, de panneaux acoustiques et d’alcôves diverses pour les réunions. Mais d’autres solutions existe !

Nos oreilles n’ont pas de paupières !

– Annie, conceptrice de luminaires labellisée Hopfab

Qui n’a jamais été perturbé lors d’une discussion par un fond sonore trop élevé ? Qui n’a jamais été gêné par un éclairage trop fort ou trop faible ? Ce sont ces deux problématiques que les luminaires acoustiques cherchent à régler pour créer un cadre confortable pour l’utilisateur. Ils ont ainsi une double fonction : éclairer de façon juste et limiter les perturbations sonores. 

« Nos solutions répondent à des ressentis réels par l’ingénierie du processus de fabrication. Le retour utilisateur est important. Il nous guide et nous conforte dans les adéquations entre proposition et attente. »
Annie, conceptrice de luminaires labellisée Hopfab

TECHNIQUE DE L’ACOUSTIQUE

La base technique de chacun de ces luminaires est une structure à double caisson. Celle-ci crée un vide d’air entre les deux parties. Cet espace, appelé « lame d’air », évite la réverbération des ondes sonores. 

Un absorbant additionnel est ajouté à cette structure, sur le haut, le bas ou les deux parties du luminaire. Cette matière alvéolaire, aussi utilisée dans les avions, absorbe les ondes sonores. 

Enfin, ces matériaux techniques sont habillés de matières aux vertus acoustiques (qui absorbent les ondes) ou de matières neutres (qui n’engendrent pas de réverbération des ondes). Ce sont en général des matières souples. 

Ces luminaires sont très efficaces contre les ondes avec des fréquences de 250 et 5000 Hz, notamment celles de la voix humaine. Ils piègent le son à la source mais aussi ses réverbérations. Un luminaire acoustique absorbera ainsi le son de la voix des personnes situées en-dessous, évitant la gêne des personnes présentes dans la pièce, et il stoppera aussi les sons ambiants de la pièce, évitant une gêne des personnes situées en-dessous. 

RECHERCHE DE L’ECLAIRAGE JUSTE

En plus de travailler sur les propriétés acoustiques, les artisans Hopfab qui développent ces luminaires portent une attention toute particulière à la qualité de la lumière. Ils cherchent à ce que chacun puisse avoir une « lumière juste », c’est-à-dire adaptée à ses besoins et activités en temps voulu.

L’éclairage se fait par un module de LEDs dont il est possible de régler la température de la couleur de 1700 à 8000 kelvins. Il est ainsi possible d’avoir une lumière chaude ou une lumière froide. Le diamètre de la surface éclairée est aussi ajustable, pour avoir une lumière couvrante ou focalisée.

Ils développent aussi une lumière dite « expérientielle ». Ils travaillent par exemple des séquences de lumière pour les tables de dégustation de restaurants gastronomiques. La lumière permet alors d’exacerber les sens et de sublimer l’expérience de la dégustation.

LES LUMINAIRES ACOUSTIQUES ET HOPFAB

Annie et Vincent se sont lancés en 1999 dans la création d’abat-jours. Leurs passions respectives pour l’art, le métal, la lumière, l’innovation et le textile les ont amenés à quitter leur poste de docteur en neurophysiologie du langage et de directeur administratif et financier pour s’y consacrer.

En 2014, un de leurs clients restaurateur leur fait remarquer que leurs luminaires réverbèrent moins le son que des luminaires en métal ou en verre. Ils décident alors de faire des recherches en acoustique et sont lauréats, en 2015, d’un appel à projets européens sur le luminaire innovant. Ils ne cessent depuis d’améliorer leur technique.

Annie, artisan labellisée Hopfab, nous partage sa vision de l’artisanat aujourd’hui :

« L’artisanat, ce n’est pas forcément faire le produit le plus beau possible, mais c’est créer un produit qui ait du sens ! Il faut que les motivations de chacun, artisan, prescripteur et utilisateur, soient alignées. »

Un projet de luminaire ? Déposez-le !

A très vite,
L’équipe Hopfab