L’osier : art de la vannerie
27 août 2019
Matériaux et savoir-faire

L’osier : art de la vannerie

L’osier est une matière naturelle renouvelable obtenue à partir de la culture de certains saules. Ce matériau écoresponsable, durable et résistant offre divers usages. Pouvant être tressé en de nombreux motifs, il laisse place à la créativité ! 

HISTOIRE

Tiré de jeunes pousses de diverses espèces de saules, l’osier est apprécié pour la souplesse et la solidité de ses tiges. Obtenu suite à une coupe annuelle hivernale, c’est le matériau de premier ordre de la vannerie. 

Les jeunes poussent provenaient à l’origine de cueillette sauvage mais la culture de l’osier, appelée l’osiériculture, a très vite remplacé cette pratique avec l’augmentation des besoins en matières premières.

Il existe plusieurs variétés et espèces afin de produire ce matériaux, chacune ayant des caractéristiques particulières, notamment la teinte. De plus, l’aspect de l’osier varie aussi selon le temps de séchage et le traitement administré. Il se décline en quatre catégories ; l’osier vert aussi appelé bottes jardinières, l’osier blanc, l’osier brut et l’osier buff. Il peut aussi être peint, pour une création de nuances infinie ! 

Les 4 catégories d’osier

L’utilisation de l’osier pour des projets durables, est à privilégier en intérieur. Cependant, en extérieur, le matériau pourra atteindre une durabilité d’une dizaine d’années s’il est traité en profondeur afin d’être protégé des agressions. Toutefois, en cas de dégradation, le tressage peut être restauré. L’osier se dépoussière avec une brosse douce. 

TECHNIQUE

Les fibres végétales encore vertes sont très souples et se courbent sans casser. Après récolte, les osiers sont triés selon leur taille généralement de 20 en 20 cm. Les longueurs varient de 0.60 m à 2,40 m. Ensuite, ils sont mis en bottes et séchés naturellement à l’air libre pendant 2 à 3 mois. 

Séchage naturel

Lors de leur utilisation, la cime des brins est trop fragile, elle est alors coupée au couteau ou au sécateur. Chaque brins peut être utilisé soit rond, soit fendu en 3 ou 4 quartiers afin d’obtenir des lamelles.  

L’osier sec doit être trempé avant d’être tressé. Le but est d’assurer toute sa souplesse pour créer des paniers, des objets de décoration, des meubles mais également des nichoirs pour les oiseaux ou encore des bordures de jardin. L’osier vivant lui, permet de réaliser des haies, des cabanes pour enfants ou encore des jardinières. 

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • En France, la récolte des osiers sauvages a perduré jusque dans les années 1950 autour de Vallabrègues en région Occitanie. C’est pourquoi, chaque année à lieu la fête de la vannerie dans ce village. 
  • L’une des molécules contenue dans l’osier, l’acide salicylique, est utilisée dans l’aspirine, dans les traitements contre l’acné, dans les crèmes anti-âge et dans les shampoings antipelliculaires.
  • L’osier est le matériaux de choix pour la fabrication des nacelles de montgolfières : grâce à sa souplesse et sa solidité, il assure la sécurité des passagers en absorbant les chocs à l’atterrissage

L’OSIER CHEZ HOPFAB

Emilie, vannière labellisée Hopfab, a pour matière de prédilection l’osier. Son travail repose sur différents axes, dont la création de pièces de vanneries contemporaines et de pièces artistiques uniques. Ne reniant rien de la tradition, elle s’en nourrit pour sublimer l’objet et donner naissance à l’émotion.

« La vannerie offre une variation d’application intarissable. C’est un savoir-faire ancestral qui ne cesse de se renouveler et de surprendre par sa contemporanéité. Pour parfaire le tableau, l’osier est un matériau sain et écologique, cultivé localement par des osiériculteurs. Tous ces paramètres me séduisent depuis plus de 10 ans et me fascinent toujours autant. »

Emilie, artisan labellisée Hopfab

«  L’artisanat est une merveilleuse manière de replacer l’homme dans un environnement soutenable, où l’espace et le temps ont du sens, où les rapports humains en ont aussi. »

Créations d’Emilie

Vous avez une idée de projet en osier? Déposez-le !

A très vite, L’équipe Hopfab