Vous utilisez un navigateur obsolète. Veuillez mettre à jour votre navigateur pour pouvoir utiliser le site Hopfab

Workshop : Le pouvoir de la feuille d’or

  • Matériaux et savoir-faire
24 mai 2022

Dans le cadre de notre workshop du 17 mai, nous avons eu le plaisir de nous rendre directement dans l’atelier de Céline, Clément et Sébastien, spécialistes de la feuille d’or. 

Lors de ce workshop, ils nous ont partagé leur savoir sur le travail de la dorure à la feuille et présenté des centaines d’applications, supports, réalisations et notion de prix. Une immersion dans la matière, de quoi faire le plein d’inspiration ! 

Présentation de l’atelier

Installé au cœur de Paris depuis 1971, l’atelier est un atelier familial spécialiste de la dorure à la feuille et de la peinture décorative. Il réalise des décors intérieurs et extérieurs, des finitions de mobilier ou des œuvres d’art en France et à l’étranger. 

Labellisé entreprise du patrimoine vivant, en 2018 l’atelier a été lauréat du prix de l’innovation organisé par les Chambres de métiers et de l’artisanat et les Banques Populaires, destiné à promouvoir l’excellence et l’innovation dans l’artisanat. 

La feuille d’or : les avantages et inconvénients

L’atelier considère la feuille d’or comme une matière décorative. Elle se décline en argent, platine, palladium, laiton, cuivre ou aluminium. La feuille d’or se décline aussi en différents alliages permettant d’offrir une large palette de nuances : or jaune (22 carats), or blanc, Moon Gold (un alliage d’or et de palladium). 

L’or est un métal noble, inaltérable et inoxydable. Il résiste au temps, aux intempéries et ne ternit jamais, c’est la raison pour laquelle les monuments, les dômes, les grilles en fer forgé et les sculptures sont décorés à la feuille d’or. Néanmoins, il est important de protéger la feuille d’or avec un vernis notamment lorsqu’elle est utilisée dans les agencements (mur, porte, comptoir). 

Le processus du battage d’or

La feuille d’or est obtenue par battage. L’or est acheté sous forme de lingots, il est ensuite fondu dans un creuset et peut être allié à une quantité d’argent, de cuivre, ou de métal (le platine, le palladium) afin d’obtenir des nuances de couleurs : or jaune, or blanc, or rouge.

L’alliage en fusion est coulé dans une lingotière et prend la forme d’une barrette qui est ensuite martelée à chaud sur une enclume. Après refroidissement, cette barrette d’environ 1cm d’épaisseur, est placée dans le laminoir et écrasée entre de puissants rouleaux jusqu’à l’obtention d’un long ruban de plusieurs mètres. Le ruban est ensuite coupé en petits carrés puis placés dans des livrets. Chaque livret comprend 25 feuilles. 

L’atelier reçoit alors la feuille d’or dans ces livrets. 

La feuille d’or dans les projets : Les volumes 

Château de DisneyLand Paris : 200 000 feuilles d’or.  

Incursion d’or jaune sur de la moulure dans un appartement haussmannien : 500 feuilles d’or pour 3m2 .

Plafond en damier : 2 000 feuilles pour 20 m2 .

Les techniques traditionnelles de la dorure à la feuille. 

L’atelier pratique les deux techniques traditionnelles de la dorure à la feuille : 

  • La dorure à la détrempe

Technique principalement dédiée à la conservation et à la restauration des dorures intérieures des boiseries sculptées et ornements en staff, notamment dans les ouvrages de prestige et édifices classés. Elle ne peut pas être utilisée en extérieur. 

C’est un processus long et complexe, composé d’une quinzaine d’étapes : de la préparation du support à la pose de la feuille, suivie des finitions et patines. 

Technique utilisée notamment au château de Versailles. 

  • La dorure à la mixtion

Contrairement à la dorure à la détrempe, la dorure à la mixtion est une technique rapide. La surface à dorer est imprégnée d’une mixtion à l’acrylique ou d’une mixtion à base d’huile. Cette colle s’applique, en couche mince, sur tous supports (résine, fer, pierre, etc.) et sèche très rapidement, ce qui permet de coller la feuille d’or directement. 

La seule problématique de cette technique : il faut isoler le support. 

Les différentes techniques d’application de la feuille d’or

  • Aplats de feuille

L’aplat de feuilles est une des spécialités de l’atelier, que ce soit sur un mur, une porte ou un plafond. 

Les aplats de feuilles ou autrement appelés la dorure en damier  s’adaptent aux différents espaces, intérieur ou extérieur, sur des vastes surfaces murales planes ou arrondies, plafonds, portes, dômes etc. 

Plus le support est lisse, plus on va voir apparaître les petits carrés, ce qui laisse apparaître le damier. 

Exemples de réalisations :

Dorure au Palladium de l’encadrement de fenêtre de la suite Eiffel du prestigieux palace parisien qui allie style Art déco et modernité.

Application sur mur arrondi de feuilles de platine en damier dans un institut de beauté.

Aplats de feuilles d’or jaune 24 carats en damier.

Damier de feuilles d’or jaune.

  • Verre églomisé

La technique du verre églomisé : Une feuille de métal notamment de palladium est plaquée derrière un verre, la feuille se fige donc sur le verre. 

Cette technique peut être utilisée pour : des crédences, des façades de bar, de l’agencement mural, de l’habillage dressing, dans des cuisines, des salles de bain, des vitrines, etc. 

Exemple de réalisation en verre églomisé.

Les réalisations de l’atelier 

Hotel de Mercy-Argenteau : Restitution des dorures à l’or fin des lambris.

Dorure à la feuille d’or jaune du portail d’honneur et des gardes corps des fenêtres.

Aston Martin DB7 dorure intérieur et extérieur pour le salon de l’automobile en 2008.

Dorure à la feuille d’or jaune de l’Oiseau de Feu : Fontaine Stravinsky à Paris de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle.

Usine Mécano – La Courneuve : Dorure à la feuille d’or sur béton pour l’oeuvre de l’artiste Véronique Joumard. 

Assemblée Nationale Paris : Dorure à la feuille d’or du cadran et des fers de lance.

Château de Versailles : Dorure à la feuille d’or des bassins des Quatre Saisons.

Dorure des garde-corps et des registres ornementaux sur façade en pierre de taille.

Rencontre entre la soie naturelle et la feuille d’or : Le “Cocon Couture” en collaboration avec la styliste Anna-Barbara Aumuller présenté au Carrousel du Louvre lors du salon des métiers d’art et de la création.

La maison Rémy Martin : Édition limitée d’une carafe ornée d’une feuille d’or 18 carats.

Niki de Saint phalle – L’Ange protecteur : Dorure des ailes.

Réalisation de planches de surf en or. 

La dorure à la feuille d’or aux quatre coins du monde 

L’atelier déploie ses équipes en France mais également à l’étranger.  

Question : En termes de taille de chantier, avez-vous des limites ? 

“Nous n’avons pas de limites. Il n’y a pas de petit ni de gros chantier. S’il faut grossir une équipe, et être une vingtaine de doreurs, on trouve les collaborateurs. L’organisation et la planification sont la clef.” 

Les tarifs

Dorure intérieure : Technique dorure à la mixtion – fourniture et pose de la feuille 

  • 800 € HT m2 : or ou métaux et alliages précieux 
  • 350 € HT m2 : cuivre imitation or ou aluminium imitation argent 

Dorure extérieure : Technique dorure à la mixtion – fourniture et pose de la feuille 

  • 1 000 € HT m2  : or jaune 235 carats 

Verre églomisé : Fourniture et pose de la feuille (support verre non compris)

  • Prix moyen : 1 400 € HT m2

On espère que vous aurez apprécié ce workshop sur la dorure à la feuille d’or ! Pour être informé des prochains workshops, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter !

Vous avez un projet et souhaitez être mis en contact avec cet atelier ?